Le POGIN nouveau quartier de Fontoy convoité

42225263 2140101452873811 7626602543090499584 nÀ ses débuts, le site du Pogin pouvait laisser perplexe.
Aujourd’hui, il a bien grandi et se développe de manière considérable. Et il y a toujours plus de demandes.

Depuis les premières constructions en 2005, cette Zac de 24 ha réservée à l’habitat propre a pris une tout autre dimension. En 2013, le terrain a été cédé à la Société d’Équipement du Bassin Lorrain (SEBL) qui devient alors aménageur de la Zac sous la conduite de Kévin Thuillier, chef de projet. En 2014, le lancement de la première phase avec 4 ha viabilisés a laissé place à 45 nouveaux logements, dont 28 réservés à un programme pour Bouygues Immobilier. La poursuite des travaux en 2016-2017 a permis de réaliser une piste cyclable et piétonne afin de relier le nouveau quartier du Pogin au centre du village et pour raccorder la piste du Pogin, une passerelle piétonne a été réalisée au-dessus du Conroy pour un prix de 70 872 €.

Les travaux d’aménagement de la phase 2 ont été réceptionnés cet été et les 46 lots réservés à l’habitat individuel ont été commercialisés très rapidement, environ deux semaines. C’est un quartier très vert, très calme : 1 000 arbres seront plantés. Les parcelles ont été vendues et six y ont déjà commencé leur construction.
À présent, dix-sept personnes attendent la nouvelle tranche.

Sur le cahier des charges :

Plusieurs logements seront construits, « avec notamment en rez-de-chaussée 100 m² de jardin et à l’étage des terrasses allant de 30 à 50 m² » précise Kévin Thuillier. Pour le maire Henri Boguet : ça ne va pas assez vite. Au cours de cette réunion de chantier, on a tout naturellement reparlé du cahier des charges qui prévoit l’aménagement d’une salle communale de 170 m², une aire de jeux avec city-stade dans les zones paysagères ou encore des jardins partagés.

Souvenons-nous :

Une première tranche de 42 logements, constructions en bande et un collectif, avait été achevée en 2005. Il s’agissait alors, de reloger les sinistrés des affaissements miniers, contraints, en 2002, de quitter la rue de Longwy, classée en risque d’effondrement brutal. Vierge de toute exploitation minière, la zone agricole du Pogin, propriété communale, a tout naturellement fait valoir ses atouts, « un lotissement propre sur un terrain propre, naturel » confiait le maire Henri Boguet, avec pour objectif la nécessité de prendre en compte les problématiques environnementales.

Le Pogin à Fontoy : nouveau quartier convoitéhttps://www.republicain-lorrain.fr//edition-de-thionville-hayange/2018/09/19/le-pogin-a-fontoy-nouveau-quartier-convoite

Bulletins ICI Fontoy